No Comments »

 

Les mots vieux et les neologismes dans les dictionnaires bilingues lituaniens

 Danguolė Melnikienė
Résumé

 

La nomenclature d’un dictionnaire de langue peut être toujours considérée comme l’archive d’un état de langue. Quel que soit le projet lexicographique, le lexicographe est obligé tout d’abord de se présenter nettement l’épaisseur synchronique de son corpus, c’est-à-dire, savoir définir ses limites sur l’axe du temps. Donc au moment d’établir sa nomenclature, il doit mesurer ce qu’on appelle la variation diachronique du lexique et déterminer le fonds homogène qu’il souhaite décrire. Pourtant les mots ne se laissent pas facilement saisir sur l’axe de temps et l’auteur du dictionnaire se trouve souvent devant un dilemme difficile à résoudre. Quelle quantité de mots vieux et livresques doit être présente dans sa nomenclature? Est-ce qu’un mot nouveau qu’il avait recensé sera vraiment intégré au lexique de la langue décrite ? Le but de ce travail est donc d’essayer de répondre à ces questions, d’analyser la présence du lexique de ces deux types dans neuf grands dictionnaires bilingues, parus en Lituanie entre 2000 et 2006, et, enfin, définir leur rôle dans leurs macrostructures. On propose également certaines recommandations générales qui pourraient aider les futurs rédacteurs des dictionnaires à mieux équilibrer le lexique de différents types.

Full text in Lithuanian [PDF]



Write a comment: