No Comments »

 

La polyphonie sémantico–fonctionnelle du verbe français devoir. Etude interlangagière

Vita Valiukienė
Résumé

 

Le présent article vise à présenter la «plurivocité» sémantique du verbe devoir en français contemporain et sa réalisation en lituanien. La perspective interlangagière lituanien vers français est aussi prise en considération.
En français contemporain le verbe devoir a un emploi lexical plein (renvoyant à la notion de dette) et tout un faisceau de valeurs modales. Un rapide regard diachronique suggère que l’emploi déontique est plus ancien que celui relevant de la modalité épistémique. La tradition linguistique française débat du modèle suivant: valeur lexicale → modalité déontique → modalité aléthique → épistémicité.
L’interprétation de devoir dépend en grande partie du contexte d’où résulte un grand nombre d’effets évidentiels dont la nature fait encore débat parmi les linguistes. On a constaté que le français ne connaît pas d’emploi évidentiel d’information rapportée pour devoir et que la plupart de ses emplois évidentiels concernent l’inférence. Toutefois, dans bien des cas le contexte reste un facteur crucial pour lever certaines indéterminations et décider de quel type de construction évidentielle il s’agit.
Une étude contrastive pilote révèle que la valeur déontique du verbe français devoir peut être traduite vers le lituanien à l’aide des verbes de nécessité gauti, privalėti, reikėti, tekti, turėti. La stratégie adverbiale est plutôt réservée à la traduction de son emploi épistémique: les adverbes greičiausiai, tikriausiai, turbūt, veikiausiai deviennent leurs équivalents en lituanien.
Etant donné la nature différente des deux langues, l’équivalence absolue des valeurs est impossible. Toutefois ces évaluations n’éliminent point la nécessité de mener des recherches basées sur un corpus représentatif et d’analyser de manière approfondie le champ sémantique et fonctionnel de l’obligation et de la nécessité dans la perspective interlangagière.

Full text in Lithuanian [PDF]



Write a comment: